Trappelune - Gouttes  fantomes
Gouttes fantomes


-  Disponible -

Photographie

Trappelune

Retour
Présentation
TrappeluneMarseille sur-impressions

Marseille est-elle une, ou mille sur-imprimées ?
Promenez-vous, clignez trois fois des yeux : voici les barres d’immeubles bardées de lunes
parabolique qui dévorent la Bonne Mère. Et le ciel avec.
Voilà les parrelles autoroutières qui enlacent la Major, des hordes de manifestants qui déferlent et
noient le cours Lieutaud.
Les toits , forêts d’antennes et conduites rouillés, empêtrés dans des fils à linge.
Les ports, plages de tôles automobiles rutilantes, où rôdent affamés d’étranges gabians
métalliques.
Et partout, ombres bipèdes qu’interpellent des madones pétrifiées.
Mon projet tente de rendre compte de cette impression de sur-abondance anarchique, de ce
grouillement parfois pesant qu’est pour moi la ville de Marseille. Enchevêtrement inextricable de
cultures, architectures, et toutes sortes d’agitations humaines. Equilibre improbable et pourtant
curieusement harmonieux et attachant.
Inscriptions

Artiste ? Galerie d’art ?
Créez votre page sur Artisho !


Recherche
Envoyer la page à un ami
Précédent / Suivant


Patricia Korn
Christine Cabannes
Newsletter
Partager sur d’autres réseaux

Partager sur Google Partager sur Scoopeo Partager sur Wikio Partager sur MySpace Partager sur Yahoo Buzz Changer mon statut sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur del.icio.us Partager sur Reddit Partager sur Digg Partager sur BlogMarks Partager sur LinkedIn Partager sur Viadeo Partager sur Netvibes Changer mon statut sur HelloTxt